En mode sanglier

Publié le par David

Ce matin au rendez-vous à Odos, el hombre, Guillaume et mon Fat, on récupère sur la route de Louey Serge et Moustache. Y'en a qui on une petite mine ce matin, manque de sommeil, et abus de cacolac la veille, il parait qu'il y avait une AG du coté de Lourdes alors qu'on fêtait une 40aine sur Odos... Bref On est tout de même là pour en découdre.

Le programme est de peaufiner le départ de notre prochaine rando. Serge valide le tracé jusqu'à arriver à la descente vertigineuse ! Personne n'ose. Personne, sauf Serge qui s'élance... Bon, beh, ça ne passe pas. Il en a fait une bonne moitié sur le vélo, un quart sur les fesses, et le dernier quart sur le ventre ! avec quelques roulades dans les transitions. En tout cas il aura eu le mérite d'essayer. Après une analyse détaillée de la prouesse, nous sommes convaincus que ce n'est pas raisonnable de laisser ça au programme et qu'il va falloir trouver une alternative !

C'est là qu'on est passé en mode sanglier pour se frayer un passage dans la végétation... grosse galère. A 11h Guillaume qui avait prévu de nous quitter pour ne pas louper la raclette de midi se trouve bien embêté puisqu'on est complètement perdus dans le bois en train d'en découdre avec les ronces et autres arbustes piquants. Mais au point où on en est il est préférable de ne pas faire demi tour ! On finira par s'en sortir et retrouver la trace prévue au programme. Il n'est pas loin de midi et on en a plein les pattes.

Voilà pour aujourd'hui, on remet ça la semaine prochaine.

N'oubliez pas de vous manifester pour le repas de vendredi sur le billet correspondant !

PS: Avis aux absents, on a fait un programme débroussaillage, vous allez bientôt recevoir un mail privé avec la portion à nettoyer :-)

En mode sanglier
En mode sanglier
En mode sanglier
En mode sanglier

Commenter cet article

TOF 22/11/2016 23:43

Tchusss, je rentre trop tard pour être à Sarrouilles, mais j' essayerais de vous rejoindre à Tarbes pour partager un p'tit Cacolac ;)
@+
TOF

jose 22/11/2016 21:35

bsr

Beau travail, les sangliers.
Le circuit commence à prendre forme, tout du moins sur le papier.
Le plus dur ne fait que commencer
A vendredi pour la remise des prix
josé