A l'assaut du Camp de César

Publié le par David

Ce matin, six légionnaires aux rendez-vous pour défendre le camp de César : Tof, José, Moustache, Damien, Manu28 et ma pomme. La météo et le terrain sont parfaits pour organiser une rando, dommage nous c'était il y a quinze jours. Réveil musculaire tranquille en direction de Visker, puis les hauts de Montgaillard. Là, nous attend la première difficulté de la journée, non pas en montée, mais en descente, c'est la spéciale El Hombre qu'il faut aborder sans trop de frénésie sans quoi c'est  la gamelle assurée. On a droit a de belles figures de styles, tout en dérapages plus ou moins maitrisés... On s'en sort plutôt pas mal, enfin presque ! Usain (Tof) qui est parti un peu trop fort, ne maitrise plus sa monture et finit par un magnifique soleil dans les ronces. Heureusement pas trop de bobo; celle là, elle aurait mérité d'être filmée, faudra qu'on y retourne !

On enchaîne par un gros coup de cul dans le bois de Montgaillard. En haut de la côte il manque José à l'appel... Il est resté bricoler en bas, histoire de souffler avant la montée. En fait il a réussi à coincer la chaîne entre les plateaux, et forcement c'est plus compliqué de monter comme ça. Heureusement El hombre est venu à son secours pour décoincer tout ça.

Au grand désespoir de tout le monde, il a fallu faire un  bout de macadam pour redescendre vers Trébons, va falloir trouver mieux pour la prochaine fois !

Dernière ascension de la journée pour atteindre le Camp de César, ma transmission est en fin de vie, je galère un peu mais ça tient jusqu'au bout. Pause photo au sommet avec de magnifiques panoramas.

Il ne reste plus qu'à descendre comme des tabanards (c'est moustache qui le dit) vers Pouzac. Il est l'heure de rentrer sur un bon train en longeant l'ancienne voie ferrée de Bagnères.

On arrive à Horgues chez El hombre à midi pétante, c'est l'heure de l'apéro, tout va bien ! Pause cacolac au soleil en terrasse, nickel. Voilà pour la sortie VTT.

Mais la journée n'est pas fini ! Eh oui, Serge qui a cramé une bougie hier, et qui n'était pas là ce matin, tenait à payer sa tournée. On s'est donc retrouvé le soir aux fêtes à Odos pour célébrer son anniversaire; on lui a même pousser la chansonnette accompagnés de deux sympathiques troubadours musiciens.

Voili voilou pour aujourd'hui. Rendez-vous en force dimanche prochain à Saint Lézer pour la deuxième manche du challenge.

Bonne semaine.

David

 

A l'assaut du Camp de César
A l'assaut du Camp de César
A l'assaut du Camp de César
A l'assaut du Camp de César
A l'assaut du Camp de César
A l'assaut du Camp de César
A l'assaut du Camp de César
A l'assaut du Camp de César
A l'assaut du Camp de César
A l'assaut du Camp de César
A l'assaut du Camp de César
A l'assaut du Camp de César

Commenter cet article

jose 24/04/2018 21:09

slt la compagnie,
un dimanche bien sympa, du soleil, du dénivellé, une belle descente ( bien maitrisée sur les deux pieds) et un anniv en musique ( merci le yeti )
rdv dimanche à St Lezer ( j'ai peur que question météo celà ressemble à Odos)

TOF 23/04/2018 21:53

Yo, tu exagères David, j'ai mis un pied à terre... heu plutôt les deux! Bon ok les mains aussi.... suivi de la tête, alouette... et de tout le reste ;p Oups. Bien forcé d'avouer que j'en suis mis une bonne, mais plus de frayeur que de mal ;). @ dimanche à St Lézer