Rando de Payolle, la JSO est toujours dans le recrutement!!!

Publié le par TOF

Bonsoir, hier matin rdv matinal pour nous rendre en nombre à Payolle. Nous ne sommes pas moins de 14 pour porter les couleurs de la JSO: José, Roch, Moustache, Manu28 (et son 29...) Jean-Paul, Franck, Guillaume, Manu, David, Serge, Alexi, Isa, Robin et ma pomme (j' espère n' avoir oublié personne). On est un peu à la bourre, mais les inscriptions ne sont pas encore terminées. 9H15 le départ est donné, il y a beaucoup de monde, on part tout au fond pour le 40 ou le 30 (on fera le point au moment de la bifurcation). Le ciel est très couvert, il ne fait pas trop chaud, heureusement car les coups de cul ne tardent pas à apparaitre et s' enchainent, c' est raide... très raide! Nous partons vers la Hourquette. A 10 km, au sommet d' une très méchante bosse, le premier ravito nous permet de faire une petite pause bien méritée. Toujours pas de pate de fruit, mais cette fois Manu bien organisé, tape dans sa réserve personnelle. Cet arrêt permet à Moustache de "décompresser", il n' est pas trop dans son assiette, mais rien ne l' arrête!  Nous repartons bien groupés, quelques singles bien sympas et très amusants nous ramènent au lac pour attaquer l' Aspin, jusqu'à là tout va pour le mieux.P1060130 De nouveau au bord du lac, nous arrivons au deuxième ravito, et oui déjà 20 km parcourus. Nous repartons, à 2,5 km arrive le croisement du 30 et du 40, après réflexion, nous décidons qu' il serait dommage de s' arrêter là. Allez, c' est parti pour le 40! Ca grimpe gentillement, malheureusemnt ce petit répit ne dure pas, en levant les yeux, on s' aperçoit que tout le monde marche. le sentier de vache que nous empruntons est inabordable en bicyclette, nous poussons pendant 1 bon km (si ce n' est pas plus).

Arrivé enfin sur la crète, nous attaquons la descente, très technique, on pose souvent le pied, voire les deux, pas vraiment un régal. Troisième ravito, courte pause, on repart, la dernière partie est sympa et nous amènera au pied du col de Beyrède. Après quelques lacets, on poursuit sur la droite, sur une petite bosse (l' ultime),  puis dernière descente et nous voilà arrivés. On se retrouve tous au tour de la table pour le casse-croûte. Tout y est, la grenadine, le sirop de pêche... mais il manque l' essentiel, la p' tite mousse qui va avec!!! Quel dommage. :-(  Avant de rentrer, notre Don Juan, as Zizou, tente de recruter, nous attendons tous de ses nouvelles avec impatience!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Belle rando, dommage que le "plafond" était bas, il nous a privé de belles vues. La partie de "poussette", n' avait pas vraiment sa place dans le tracé, un petit tour vers le lac d' Arou et le col de crabe aurait peut-être était plus sympa.

Rendez-vous dimanche prochain à Pierrefitte pour la 9ème manche du challenge.

Bonne semaine à tous

@+

TOF

 

VTT 2014.08.31 Rando de Payolle 1

 

VTT 2014.08.31 Rando de Payolle 2

 

VTT 2014.08.31 Rando de Payolle 3

 

P1060122

 

P1060124

 

P1060125

 

P1060128

 

Pour finir, quel séducteur ce Zizou!!!!!!!!!!

P1060130

Publié dans Challenge

Commenter cet article

jose 04/09/2014 13:35

bjr
Sympa le compte rendu, autant que la rando mise à part l'absence de mousse à l'arrivée et la portage sur le 40kms.
Encore une fois, belle participation des rouges qui devrait s'accentuer au vu du recrutement effectué par notre zizou.
A dimanche josé

TOF 03/09/2014 22:43

Oups désolé Robin, je corrige tout de suite :-)

serge 03/09/2014 08:27

Salut a tous
Bon résumé et petite rando sympa quoique un peu raide (850 D+ sur 25km).Sacré Roche il a retrouvé son poulailler!
A dimanche Serge
PS: c'est Robin et non Romain qui était là dimanche!

Manu 02/09/2014 22:43

La séance de portage sur le 40 km est regrettable, se faire doubler par les randonneurs...pas marrant :(

A noter par contre un magnifique single en descente, celui semblait avoir été ouvert pour la rando, beau boulot !

David 02/09/2014 22:40

Salut
Très bon compte rendu comme d'habitude
Bel effort de zizou, il était tant qu'il reprenne du service
Sinon, on n'aurait apprécié un petite mousse à l'arrivée, c'est dommage
David