Virée à Ainsa

Publié le par Boris

Bonjour à tous

Ce Samedi direction Ainsa pour profiter des premiers rayons de soleil depuis plusieurs semaines.

C'est à 8 que nous partons affronter les sentiers de la Zonazero en direction de la Peňa Montaňesa.

A 6h30 départ d'Odos, les montures ont dormi dans le camion, pas de temps perdu, il faut être de retour pour 19h. Le ciel est clair et le fond de l'air est frais.

Après 1h30 de route, le tunnel de Bielsa est en vue avec de la neige et une température largement négative.

Comme toujours, l'arrivée en Espagne est magique avec des paysages splendides et très différents des notres.

9h : arrivée à Ainsa

 Petit déj avec café croissants et chocolatines (merci Manu et David).

Préparation des sportifs avec couches thermiques car il fait froid (2°C)

9h15 : C'est parti

On démarre tranquille, traverse un des ponts d'Ainsa et pim on tombe sur un Pump Track.... Guillaume ne peut pas résister et va faire un tour.

Quelques mètres après, on s'engage dans un Rio presque à sec et la ballade commence...

Je n'ai pas les mots pour expliquer le bonheur que ressent un VTTiste sur ces pistes, c'est le pied.

Après quelques kilomètres de montées, un petit goulet plein de chistes nous attends. Très impressionnants au départ, c'est au final plutôt facile et très amusant.

Malgrè tout, nous apprehendons la montée qui nous attends vers le km 20 au départ de El Casal, tout en profitant des paysages et en particulier de la majesté de la Peňa Montaňesa.

Nous croisons quelques VTTistes mais bien peu au regard de la notoriété du lieu.

El Casal et en vue et la montée s'engage  600m d+ sur 5,5km.  C'est peu ou prou un Pic du Jer pour les connaisseurs. Nous l'effectuons en 2 temps avec un bon goûter au milieu.

12h45 : la pause

Nous arrivons en ordre dispersé au sommet de la montée. Pic-nic rapide, quelques photos et préparation mentale pour la descente car certains sont très à l'aise (nous avons quelques anciens VTTistes de descente et quelques sans cerveau) et d'autres le sont moins (moi par exemple, c'est mauvais la peur).

13h15 : Le pied

Au final une super descente où tout le monde trouve son compte. Les bons peuvent lâcher les freins et tenter des KOM ( vu le nombre de cadors qui sont passés ici j'ai quelques doutes) et pour les autres tout passe facile même si parfois il faut faire quelques mètres à pied.  Le balisage est super et nous arrivons rapidement en bas. Manu S. m'a parfois doublé en mode avion de chasse (peut-être pressé de rentrer, il ne veut pas encore être papi)

Les signes de fatigues sont manifestes (les crampes apparaissent, le gosier est sec) et l'appel de la bière commence à se faire sentir.

Pour regonfler les troupes Tof nous annonce, ''c'est bon, plus de montées, que de la descente !!!''

Parfois je le hais mais faudra pas lui répéter.... car 3 minutes plus tard un super single dans le bois avec 80 m de d+ me fait exploser façon pop-corn, j'aurais pas du m'accrocher à la roue des machines.

Une dernière portion lunaire au milieu de chistes broyées et le lieu de quelques vidéos, puis retour dans le rio du départ.

Chute de Guillaume.... sans gravité (il a été dit ''qu'il est tombé comme une merde''), re Pump-Track et bières chips mandarines ! (Merci Guillaume, Séb et Marie)

15h30 : Le départ

On range les vélos et direction Ainsa village fortifié. Petit tour rapide c'est tellement joli.

16h30 départ réel pour une arrivée vers 18h50. Large !!!

Merci à Tof et David pour les moyens de locomotion et d'avoir assuré le transport. Encore un merci à Manu aussi pour l'organisation .

Je sais c'est un peu long mais c'était vraiment une super sortie qui ressemble à un clap de fin sur une saison 2020 bien particulière mais au final bien chargée.

Je me suis éclaté avec vous cette année  

Merci les copains   Boris.

Virée à Ainsa
Virée à Ainsa
Virée à Ainsa
Virée à Ainsa

Publié dans Aïnsa

Commenter cet article

manu28 18/10/2020 13:39

Ah oui , super CR , rapide et efficace le Boris !!